Elizabeth Magnus

Je t’ai libéré de la maladie
Qui te touchait depuis des mois 
Malgré tout ton cœur a battu jusqu’au bout, 
 
Je t’ai délivré du mal 
Qui t’a rendu très faible
Malgré tout tu as eu de bons moments 
 
De nombreux instants passé avec tendresse
Une éducation la première année.
Prunelle, 
Tu as fait le reste 
 
Rien à dire qi ce n’est pas de la joie apportée dans ma vie 
Une présence qui va me manquer
Des promenades courtes où parfois très longues, 
Un vide se fait sentir maintenant 
 
Prunelle mon amie fidèle au cœur,
Plein de douceur et de tendresse,
Des câlins,
Des papouilles sur le nez.
 
La seule chose apprise durant la vie,
Car je ne t’ai pas enlevé ton caractère,
J’ai adoré vivre et partager la vie.
 
Je t’ai libéré par amour 
Tu as vécu longtemps parmi nous,
Une vie de chien heureux 
 
Je t’aime, dans mon cœur, 
Je ne pourrais jamais t’oublier,
Place aux larmes durant ce récit dédié pour toi
Ma Prunelle, mon amie fidèle.

©Elizabeth Magnus

ID de Prémium auteur : PAF5340289


Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Авторизация
*
*
Генерация пароля