Adèle Meraux

Je n’ai nul envie 
De ressasser sur ma vie 
Les amours passés, les amours futurs
Point de suture 

La nostalgie me va bien 
Regarder mon jardin 
Écouter le chant des oiseaux 
Comme autrefois les notes du piano 

Mes pensées s’évadent ,nos corps enlacés 
Une dernière valse, un dernier baiser
Espérer t’oublier, hérésie 
Tu m’as marqué à jamais, jusqu’à la folie 

Je reprends le fil du temps 
Pour revenir dans l’instant 
Installée sur ma balancelle 
Je joue la rebelle 

La mélodie du bonheur 
N’atteint plus mon coeur 
C’est seule que je regarde pousser le magnolia
Qui autrefois nos amours embauma 

Comme cette fleur pourtant si belle 
Le flou des souvenirs qui m’appellent
Finira par s’éffacer en rose sépia 
Et rien de toi ne restera

©Adèle Meraux,

Rédactrice



Реклама

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *