Claude Le Quellec

Lecteurs de la page:



Quand le vent souffle sur mon âme
Aux moments du soleil couchant
Au loin je vois de tout petits nuages
Qui passent devant mes yeux lentement

Toutes sortes de figures enfin j’imagine
Tantôt grossière, elles semblent des monstres
Disparaissent dans la brume marine
Glisse à présent doucement vers les monts

Je prendrai les doux mots de ton cœur
Ceux que tu préfères en tout temps
Mais j’aime beaucoup ceux de bonheur
Ils m’enlacent tous d’une grande passion

Je voudrais te dire mon tendre amour
Peut-être que toi aussi tu le connais
Il est merveilleux, j’en ferai tout le tour
Il sera pour nous deux un immense bienfait

Le ciel sera bleu dans notre belle aventure
Et nos yeux rieurs en chantant une ballade
Passant sous les arbres de cette devanture
Ou plus rien ne cachera tous nos émois

© Claude Le Quellec

ID de Prémium auteur : PAF0261847




Claude Le Quellec

ID de Prémium auteur : PAF0261847

0 0 vote
Поставьте оценку
Подписаться
Уведомление о
guest
0 Комментарий
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x